Bruxelles accueillera le sommet des dirigeants européens et latino-américains les 17 et 18 juillet.

Les
Les dirigeants au sommet de la CELAC à Buenos Aires – Florencia Martin/dpa

Le sommet des dirigeants de l’Union européenne et de la Communauté des États d’Amérique latine et des Caraïbes (CELAC) se tiendra les 17 et 18 juillet à Bruxelles, ont annoncé les deux blocs dans un communiqué commun.

L’annonce a été officialisée à l’occasion de la visite en Argentine du président du Conseil européen, Charles Michel, qui a participé à une réunion de la CELAC et a rencontré les présidents de la Colombie, Gustavo Petro, et du Brésil, Luiz Inacio Lula da Silva, ainsi que le président temporaire de la CELAC, le président de Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Ralph Gonsalves.

La réunion de juillet donnera le coup d’envoi de la présidence espagnole de l’UE et servira à reprendre le contact au plus haut niveau avec l’Amérique du Sud et les Caraïbes, une région avec laquelle l’UE n’a pas tenu de sommet depuis 2015.

Le format et les participants à l’événement restent à voir, bien que lors d’une visite dans la région en octobre dernier, le Haut représentant de l’UE pour la politique étrangère, Josep Borrell, ait défendu l’inclusion du Venezuela, du Nicaragua et de Cuba dans le futur sommet, tout en reconnaissant que les relations avec certains pays de la région sont «difficiles». «Il y a des différences évidentes avec certains pays et gouvernements, cela devrait-il nous conduire à ne pas vouloir nous asseoir et partager une table et une nappe avec eux ?». Non, je ne pense pas que cela puisse aider», avait-il déclaré à l’époque.

Selon le communiqué, le sommet se concentrera sur le renforcement du partenariat birégional entre l’UE et les pays de la CELAC avec des priorités communes telles que les transitions numérique et verte, la lutte contre le changement climatique et la perte de biodiversité, la santé, la sécurité alimentaire, la migration, la sécurité et la gouvernance, ainsi que la lutte contre la criminalité transnationale.

Source: (EUROPA PRESS)